Vous lisez
Orange : à part Djingo, tout va bien…

Orange : à part Djingo, tout va bien…

  • Sur ses deux plus gros marchés, la France et l’Espagne, Orange a enregistré un léger recul de ses revenus, respectivement de 0,3% et de 1,5%.
  • Sur le marché français, où sont générés 43% des revenus d’Orange, l’activité télécoms demeure cependant la vache à lait du groupe. Elle a permis à l’opérateur de générer 17,7 milliards d’euros de revenus sur un chiffre d’affaires total de 18,2 milliards d’euros dans l’Hexagone.
  • La région MEA (Middle East and Africa) a vu ses revenus augmenter de 6,2% pour atteindre 5,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Une performance supérieure à l’Espagne (5,3 milliards d’euros), qui est historiquement le deuxième marché du groupe français.
  • La branche B2B a enregistré une hausse de 1% de son chiffre d’affaires pour atteindre 7,8 milliards d’euros en 2019.
  • Orange vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans la cybersécurité à l’horizon 2022.
  • Ces deux dernières années, Orange s’est également illustré avec deux projets relativement éloignés de son cœur d’activité, à savoir la néobanque Orange Bank et l’enceinte connectée Djingo. Avec des fortunes diverses...

Dans une décennie marquée par une guerre des prix sans précédent, l’arrivée de la 4G et de la fibre, et le début de l’ère des services, Orange a clôturé son exercice 2019 avec des revenus en légère ha...

Que pensez-vous de cet article?
Pas convaincu
0
Peu intéressant
0
Intéressant
0
Très Intéressant
0
Revenir vers le haut de page