Vous lisez
Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook

Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook

Innocentia Agbe
  • Mark Zuckerberg appelle à la mise en place d’une régulation adaptée aux plateformes comme Facebook pour lutter contre les contenus nuisibles. Un appel couplé d’une intense opération de lobbying, dont une tribune. Que révèle-t-elle sur sa stratégie?
  • Fakes news, manipulations lors du Brexit ou de l’élection de Trump… Il faut rappeler que c’est dans un climat de défiance et d’appel général à la régulation que le patron de Facebook tente d’influencer les débats.
  • D’un côté, il demande à ce que les Etats prennent leurs responsabilités mais en même temps sa campagne de lobbying semble viser à retarder toute tentative de véritable régulation. Le bras de fer est engagé entre Facebook et les Etats.
  • Dans sa  tribune, il propose tout de même des nouveautés comme l’ouverture de son système de modération à l’audit externe et la création d’un «comité de surveillance indépendant» pour les décisions concernant les contenus. Mais il faut rappeler que des lois existent déjà et qu’elles ne sont pas toujours respectées par Facebook.
  • Il aborde également des sujets cruciaux comme la portabilité des données. Alors que dans la réalité, Instagram par exemple a fermé aux développeurs indépendants toutes ses API.
  • Il revient aussi sur le sujet des publicités politiques mais encore une fois sans proposer de vraies solutions mais pour pointer du doigt le fait qu’il s’agit selon lui d’un sujet complexe.                                                              
  • Mark Zuckerberg donne l’impression de tourner en rond, toujours sur les mêmes sujets, sans dépasser le stade des questionnements. Pour les experts interrogés, il s’agit d’une tactique afin d'imposer les thèmes du débat et d'être sûr qu’il ne se porte pas sur ce qui selon eux constitue le vrai problème de ces plateformes: leur business model basé sur l’exploitation des données personnelles.

«Je pense qu’une bonne réglementation peut nuire aux activités de Facebook à court terme, mais ce sera mieux pour tout le monde, y compris nous, à long terme». Cette phrase, c’est Mark Zuckerberg qui ...

Que pensez-vous de cet article?
Pas convaincu
0
Peu intéressant
0
Intéressant
0
Très Intéressant
0
Revenir vers le haut de page